Comment gérer ses finances lorsqu'on a une PME selon Victoria Kougnimon Aholou

29 juillet 2020


Victoria Kougnimon Aholou
Victoria Kougnimon Aholou

Je suis Chargée d'Affaires au sein d'une banque commerciale et Consultante en Finance d'entreprise. Mariée et mère, je développe ma passion pour le conseil aux petites entreprises.
Comment gérer ses finances lorsqu'on a une PME? La réponse avec Victoria Kougnimon Aholou.

Comment votre passion s'est-elle développée ?


Durant mon cursus de Master en Banque et Finance au Sénégal, l'analyse financière et la stratégie en finance d'entreprise ont été mes cours préférés. Comprendre l'évolution des chiffres d'une entreprise et déceler les leviers de performance ainsi que les points d'amélioration m'intéressait beaucoup. 

Parallèlement, mon métier de Chargée d'Affaires Grandes Entreprises m'a permis de rencontrer les dirigeants de plus d'une vingtaine d'entreprises. Aussi, j'ai travaillé avec quelques petites entreprises et noté que l'une des différences fondamentales entre ces deux groupes est leur niveau d'éducation financière. 

J'ai eu la confiance de ma sœur qui me sollicitait pour l'aider dans ses prises de décision stratégiques, et notamment celles d'ordre financier. Progressivement, j'ai pris confiance en réalisant l'impact positif de ces conseils sur la croissance de son business.

Notre écosystème de business étant composé à plus de 90% de petites entreprises, je me suis dit qu'il y a matière à contribuer à leur développement en capacitant leurs promoteurs pour assurer la bonne gestion financière de leur business. 

Je multiplie cette expérience avec quelques petites entreprises de la place et nous anticipons un impact positif sur la croissance de leur business.

Pourquoi s'être intéressé aux PME? De géantes multinationales se battraient pour vous.


Les multinationales ont toutes les compétences techniques et les experts dédiés au suivi de leur activité. Oui, je pourrais m'inscrire dans la dynamique de consacrer mon expertise à leur faire maintenir leurs parts de marché voire les faire croître davantage. 

Mais mon ambition est plus poussée que celle-là. C'est d'ailleurs de là qu'est née la plateforme Sikka Finances. L'objectif est d'apporter une contribution plus large à l'économie. 

Les PME rencontrent beaucoup de difficultés et constituent la frange qui a le plus besoin d'être accompagnée. Imaginez que les petites entreprises sérieuses arrivent à tenir durablement sur leur marché. Nous aurons ainsi un système plus résilient face aux chocs. 

La crise sanitaire actuelle secoue le monde entier et la plupart des secteurs d'activités. Les promoteurs qui tiendront sont ceux qui ont pu se constituer un matelas financier secours et ceux qui feront la meilleure gestion possible de leur business.

Quelle est la vision de Sikka Finances?


Sikka Finances vise la croissance des PME sérieuses qu'elle accompagne.

Qu'est-ce qui te motive le plus dans cette directive?

L'évolution du Chiffre d'Affaires et des marges des premières PME qui suivent et appliquent nos conseils sur mesure et leur satisfaction. Ne nous bluffons pas. La vie d'une entreprise n'est pas linéaire. Elle est faite de hauts et de bas, mais la courbe moyenne est ascendante lorsqu'une bonne gestion financière accompagne une stratégie dynamique qui répond à des besoins réels du marché.

Est-ce qu'il y a quelque chose de particulier qui t'a poussé à te lancer dans l'entrepreneuriat outre les raisons déjà évoquées ?


Ah oui... Irawo Taka a été le déclic. La participation à ce programme a structurellement modifié ma vision. La rencontre avec des personnes exceptionnelles dont entre autres Mylène Flicka (coeur sur toi) et Ulrich Sossou, jeunes et impactant déjà tant de monde, a fait la différence.

À qui pourrais tu conseiller ce programme spécifiquement ?


A toute personne quelque soit l'âge, la profession, le pays de résidence,... qui a envie de développer ses talents, impacter positivement son environnement et se sentir plus utile.☺️

Si je suis à la tête d'une PME, qu'est-ce qui pourrait me faire opter pour tes services au détriment d'une autre offre par exemple ?


Nous privilégions l'écoute des clients , la compréhension de leur business et proposons des conseils  en finance d'entreprise adaptés à leurs besoins. Nous développons un réseau pour prendre en compte les domaines hors de nos compétences.

Le client est donc au centre de votre réflexion?


Absolument. Le bon client devrait être la raison d'être de tout business. Et c'est à cela que Sikka Finances s'évertuera.

Un mot de fin ?

Merci à toi pour l'interview. Merci à Botamp pour le site dont le rendu est à la hauteur de nos attentes. Je recommande fortement la version pro du site.

Botamp vous remercie très fortement !