Comment commencer un projet qui nous tient à cœur?

13 août 2020

Lorsqu'un projet nous tient à cœur, on peut très vite se retrouver envahi par des doutes. On se pose plusieurs questions, on hésite sur les choix à faire.
Mais dans notre esprit, le projet est ancré et parfois, y penser empêche de dormir. Alors comment passer de l'imaginaire au réel ? Comment commencer un projet qui nous tient à cœur?
Motivation
Motivation
Première étape : Explorer le projet dans son ensemble
Il ne suffit pas de vous contenter d'avoir une idée et de la trouver géniale. Il faut que vous y pensiez dans les moindres détails. Ne vous focalisez pas encore sur le réel dans cette partie.

Donnez vie à votre projet dans votre esprit. Présentez-le dans son entièreté. Comment comptez-vous présenter votre idée à votre entourage? Comment voyez-vous le projet évoluer dans 2, 5, voire 10 ans? Quelles pourraient être vos plus grandes réussites? Voyez-vous le monde changer grâce à vos actions?

Dans cette partie, ne vous imposez aucune limite.  Faites briller votre idée de mille feux.

Deuxième étape : Transposer le projet dans le réel
Cette étape est la plus dense à réaliser. Elle correspond à une étude de marché.
Comme une phase de test, vous devrez analyser votre projet sous toutes ses coutures et voir s'il répond  aux besoins de votre environnement.

Quel que soit le type de projet que vous souhaitez mettre en place il faudrait nécessairement qu'il réponde à un besoin donné. Même si votre idée vous semble révolutionnaire, si elle ne résout aucun problème, personne ne s'y intéressera.

De plus, il faudra vous intéresser à une cible donnée afin d'affiner au mieux votre message. Votre produit aussi parfait soit-il ne peut convenir ni plaire à tout le monde.

Si vous envisagez de créer un restaurant, votre cible doit avoir cette culture, cette habitude de manger déjà dans d'autres restaurants.
Si vous comptez créer une marque de rasoir, vous devrez définir s'il est pour hommes ou pour femmes par exemple.

Chaque produit avec une cible donnée.

Plusieurs facteurs influenceront vos choix. Ce sera à vous de les définir et d'adapter votre offre.
Vous ne pouvez pas ouvrir un stand de vente de viande de porc dans un quartier à forte dominance musulmane. Encore moins ouvrir une boutique de luxe dans un quartier pauvre. Votre chiffre d'affaire risque de ne jamais décoller.

Analyser l'environnement dans lequel vous êtes, les habitudes de vos consommateurs potentiels, ...
Tout ce travail préliminaire vous permettra de ne pas perdre la face dès le début.

Troisième étape : Se mettre à l'action
La seule manière de prouver au monde mais d'abord à vous même que vous pouvez changer le monde est de commencer.

Commencer ne nécessite pas un mental super équipé, des fonds inépuisables ou encore l'une de ces excuses que vous n’arrêtez de vous servir. Commencer ne requiert qu'une chose. Oser.

Oser faire cette chose qui vous empêche de dormir la nuit.

Oser réaliser ce rêve qui vous tient à cœur.

Cela peut sembler grand mais oser ne requiert qu'une "petite" action.

Oubliez les longs plans et les modèles de business trop carrés qui ne vous permettent pas de vous épanouir.

Soyez vous et montrez au monde ce dont vous êtes capable.
Rien ne garantit la réussite. Rien ne garantit l'échec que vous craignez tant d'ailleurs.

Gardez à l'esprit qu'il faut une petite action pour de grands changements.

Vous pouvez ainsi donner vie à votre projet et augmenter votre visibilité dès aujourd’hui